Durée 1h

Code Art&Vie 1195-10

 de et avec Silvia Guerra
sous le regard complice d'Isabelle Paternotte

Une production de la Charge du Rhinocéros, avec le soutien de l’asbl Déclic

 

  UNE CHARGE DERAISONNABLE

Silvia Guerra se définit comme « accordéoniste tout terrain ». Elle apprend son métier sur le tas, comme bon nombre d’artistes. Et après 10 ans sur les routes, elle décide de poser ses valises en Belgique en 2011. Parce qu’indépendamment d’elle-même, Silvia est italienne.

En 2013, elle accepte de se faire engager sous contrat Art 60 pour travailler avec une ASBL culturelle. Et là, comme un pot de fleurs qu’on ramasserait sur le coin de la figure, tombé depuis les hauteurs du Palais de Justice, Silvia reçoit un ordre de quitter le territoire. Parce qu’étonnamment, cette mesure est aussi réservée aux Européens. En application de la directive 2014/38 du parlement européen  qui permet d’éloigner les ressortissants d’états membres  « s’ils deviennent une charge déraisonnable pour le système d'assistance sociale » d’un autre état membre. Silvia Guerra, comme 5913 autres ressortissants européens entre 2012 et 2014, se voit sommée de quitter le territoire.

Alors, Silvia  pose son accordéon, et joue cette fois-ci avec les mots.

Ça veut dire quoi, être une charge ? Et ça veut dire quoi : être dé-rai-so-nnable ? 

Elle se défend avec malice, en urgence et sans demi-mots, avec ces armes de toujours : l’(auto)dérision et sa parole d’artiste. Comme quoi, l’ironie et l’humour, c’est aussi quelque chose de sérieux…

A l’instar d’un Pie Tshibanda et de son Fou noir au pays des blancs également créé par la Charge du Rhinocéros, Silvia Guerra décide de parler et de se raconter sans misérabilisme. Tout en disant un grand oui à la vie, elle rappelle les valeurs de mixité et partage qui sont censées définir l’Europe.

Elle fait avec Une charge déraisonnable, un spectacle salutaire et d’utilité publique.


 Petit bréviaire de conseils de Silvia Guerra au cas où vous recevriez un ordre de quitter le territoire

1  Dès que prenez connaissance de votre expulsion la première chose à faire c’est de… RESPIRER ;

2  Ne communiquez pas vos angoisses à vos proches, car ils vont vous faire des questions du genre « Qu’est-ce que tu as fait ? Ou « Qu’est-ce que tu vas faire ? »  Pire, dans le cas où vous auriez un enfant,  il vous dira : « Qu’est-ce que on a fait ? ».  Comme vous n’aurez pas de réponses immédiates à ses questions, mieux vaut les éviter… ;

3 Allez voir un bon juriste pour qu’il vous explique ce que vous arrive et qu’il  vous confirme que ce n’est pas une blague, ni de la science-fiction ;

4 Achetez vous un stock des mouchoirs. Votre quotidien va subir des changements professionnels / économiques / énergétiques / diététiques, et il y a franchement de quoi pleurer un bon coup ;

5 Organisez bien votre bataille ;

5a ne restez pas  seuls dans votre merde. Cherchez des complices. Même si la situation est grave, essayez  de ne pas trop l'être avec vos proches. Tout d’abord misez sur vos amis indigènes. Et si vous n’en avez pas, c’est le moment de s’y mettre. Allez en chercher devant les friteries, aux comptoirs, au bureau de votre commune… Mais privilégiez des gens qui ont des connaissances dans les matières qui vous occupent (juristes, avocats, un oncle qui a travaillé il y a quinze ans a l’Office des Etrangers, ou un beau- père ministre si vous en avez un)


 

 

Où la voir ?

 

Où l'a-t-on déjà vue?

18 février à 20h15
Flémalle/Centre culturel
www.ccflemalle.be

 

20 décembre à 20h30
Liège/Cité Miroir
Organisée par la CSC Liège Huy Waremme

19 octobre à 15h
22 octobre à 20h
Bruxelles/Centre culturel Brueghel
organisée par La Maison médicale des Marolles


21 octobre à 20h
Bruxelles/Centre cult Jacques Franck


15 mars 2016 à 20h
Cité Miroir/ Liège

29 janvier 2016 à 20h30
Espace Culturel Ronny Coutteure
Grenay(Fr)

30 novembre 2015 à 20h30

 1er décembre 2015 à 14h et 20h30
Bruxelles/Les Riches-Claires

 du 24 au 28 novembre  2015 à 20h30

Namur/Jardin Passion

 14 novembre  2015 à 20h
Cuesme/Théâtre des Rues

14 août  2015 à 20h30
Bruxelles/Parc de Bruxelles


 


 



 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer