"Construire des ponts là où d’autres érigent des murs"

Les yeux noirs

 Compagnie de La Bête Noire / Jessica Gazon

Propos

Les yeux noirs est un triptyque pour une actrice et un acteur. L’écriture puissante, organique et implacable de Céline Delbecq explore et questionne la reproduction de la violence, conjugale et intrafamiliale, dans une mise en scène subtile et sensible confiée à Jessica Gazon.

Phare. Elle raconte la force avec laquelle les vagues frappent les parois du phare où ils habitent ensemble depuis 14 ans. Elle reconnaît ces déferlantes imprévisibles, qui ne viennent pas que de la mer, et qu’elle rêve de calmer pour qu’ils puissent continuer à vivre là, même si c’est impossible.
Le texte de cette première partie est édité dans l’ouvrage collectif « Le Courage » / éditions L’avant-scène Théâtre, 2017

La nuit est noireIl marche dans la nuit noire après avoir quitté la fête. Des souvenirs d’enfance ressurgissent. Quelles traces ont laissé en lui les coups portés sur le corps de sa mère ? À quoi doit-il faire face aujourd’hui ? À quelles pulsions, quelles angoisses ?

Le désastreElle et lui. Six instantanés se succèdent devant nous, dans lesquels se dévoile l’organisation intime de la violence dans leur couple, alors qu’elle est enceinte de leur premier enfant.

Le texte Les yeux noirs sera édité chez Lansman en septembre 2022.

Photo © Josh Hild

© Alice Piemme

Distribution/Mentions

Texte Céline Delbecq
Mise en lecture Jessica Gazon

Interprétation Céline Delbecq, Sébastien Bonnamy
Lumières et régie générale Aurélie Perret

Création sonore Ségolène Neyroud
Costumes Elise Abraham

Régie Aurélie Perret ou David Alonso

Production Compagnie de La Bête Noire

Avec l’aide du Rideau de Bruxelles, Festival XS/Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Rideau de Bruxelles, Centre Culturel de Mouscron, Centre Culturel de Saint-Ghislain,… (en cours)

Diffusion La Charge du Rhinocéros

Informations pratiques

  • Durée :
  • Public :
  • Code Art & vie :

Espace Pro

Ce qu'en dit la presse

Accrochez-vous, ça secoue.

Didier Béclard, Demandez le Programme

 

Une expérience puissante. Les Yeux noirs de Céline Delbecq, pièce pour un homme et une femme dans laquelle on regarde la violence conjugale dans le blanc (glaçant) de l’œil. Des histoires en apparence banales mais où l’on glisse dans l’emprise psychologique, les petits mots assassins, l’engrenage de la cruauté́. Des mots et des situations presque ordinaires (avant de sombrer dans l’abject) mais insoutenables de réalisme.

Catherine Makereel, Le Soir