"Construire des ponts là où d’autres érigent des murs"

Tacoma Garage

Corentin Skwara

Propos

En 2015, j’ai pris la route pour filmer un groupe de rockers américains. Des jeunes gens de 70 ans en moyenne, tout droits sortis d’un cube de glace des années 60. De Londres à Berne, de Pragues à Amsterdam, de Paris à Bologne, des milliers de kilomètres pour capturer l’essence de leur énergie dingue de septuagénaires ! Les traces de leur deuxième vie. Pour capter ce dernier souffle, ce dernier défi à la vie. Qu’ils ont eux-même choisi de partager avec des milliers de gamins. 

Ce groupe n’existe pas, ce groupe n’existait plus. Seulement dans la mémoire de quelques-uns, sur les sillons de quelques vinyles. Sans le savoir, ces gars-là ont inventé le garage rock en 1965, le punk 15 ans avant l’heure. En 2007, ils se sont reformés. Car pour eux, il n’est jamais trop tard. Ce groupe, c’est les Sonics.

_Corentin Skwara

« On a 2 vies. Et la deuxième commence le jour où on comprend qu’on en a qu’une » _Confucius.

Mélange de vlog sur scène, de théâtre documenté, de carnet de voyage, de ciné concert : pour son premier projet en solo, Corentin Skwara raconte son odyssée musicale et humaine à travers l’Europe en compagnie de ce groupe de rock.

Photo © Gaël Soudron

Distribution/Mentions

Conception, Texte, Vidéo, Interprétation Corentin Skwara
Regards extérieurs – Dramaturgie Michel Bernard et Ilyas Mettioui
Dramaturgie Anaïs Allais
Scénographie Iris Christidi
Création sonore Jeremy Alonzi
Création lumières Jérôme Dejean
Régie générale et Création Technique Nicolas Ghion
Régie Nicolas Ghion en alternance avec Gaspard Samyn
Montages additionnels Ayrton Heymans
Stagiaire Mise en scène Marie Indeko Loleke

Production Théâtre de Namur Coproduction C’est Central (La Louvière) Avec le soutien à l’accompagnement et/ou à la résidence du Lookin’OUT, Théâtre de Poche, Théâtre Océan Nord, Le 140, La Grange aux Belles, Centre culturel René Magritte Lessines, La Cie Point Zéro, Le Grand T Théâtre de Loire-Atlantique, Unités/nomade Diffusion La Charge du Rhinocéros

Informations pratiques

Durée : 1h15

Public : à partir de 14 ans

Code Art & vie :

Espace Pro

Ce qu'en dit la presse

« Dans un seul en scène passionné et touchant, Corentin Skwara raconte comment il a suivi en tournée The Sonics, groupe pionnier du rock garage lors de leur retour. Tacoma Garage ou l’épopée improbable d’un groupe mythique sans le savoir. Si ce spectacle documente en images un retour inattendu dans l’histoire du rock, (…) c’est aussi le récit de la passion d’un homme qui a beaucoup donné de sa personne, soutenu par femme et enfants dans son délire, conscient de la chance qu’il avait à pouvoir suivre ses icônes. Un joyeux et touchant voyage personnel sous forme de vlog qui enchantera aussi les non-initiés et prouvant que le rock traverse les générations. Anyway the wind blows… » Nicolas Naizy FOCUS LE VIF 26/10/21

« Sur scène (…) : un mélange de vlog, de théâtre documenté, de carnet de voyage et de ciné concert. Il y a l’histoire artistique des « The sonics ». Mais il y a aussi et peut-être surtout, ce rêve que Corentin réalisé, porté par sa propre passion. Et le résultat est juste génial. » Martine Pauwels SUD INFO 14/1/2022

« Sur scène, le comédien tremble, parfois, de tout son corps; mime de sa bouche les sons des guitares, les mots , les chansons, balance ses mains. En toute sobriété! On est avec lui. On a hâte de connaître la suite de son récit. (…). L’auteur a voulu raconter le hors-champs d’une aventure filmée, l’histoire de vies qui se transforment, qui se réinventent. Un parti audacieux et largement réussi ! Raconté avec humilité et une certaine touche d’humour, « Tacoma Garage » un spectacle à voir, et, on l’espère, sur de nombreuses scènes. » Dominique Bela LE BRUIT DU OFF – TRIBUNE 28/1/2022

« « Tacoma Garage », l’incroyable histoire des Sonics vue par un comédien belge. Les rockeurs de Seattle ont connu le succès à 60 ans… Quarante ans après avoir mis la clé sous la porte. Le comédien belge Corentin Skwara les a accompagnés sur la route et en tire une pièce de théâtre. » Valentin Dauchot LA LIBRE 15/10/2021